Boire-seul-babireva

5 astuces pour aider bébé à boire seul

Dans sa quête constante d’autonomie, bébé va vouloir apprendre à boire seul rapidement… Il va surement essayer d’attraper le biberon, puis tenter de boire dans votre verre… Alors oui, la météo annonce des risques de crachin et de dégoulinades multiples : c’est comme ça qu’on apprend ! Voici 5 astuces à retenir pour aider bébé à boire seul.

1. Il se tient assis ? Il peut boire seul !
C’est signe qu’il maitrise un peu mieux son corps, en général entre 6 et 9 mois et qu’il est prêt à tenir son biberon seul. Proposez-lui un bib ou une tasse à bec (anti-fuites de préférence !). Et voyez ce qu’il se passe. Donnez-lui le temps d’apprendre à boire seul sans en mettre partout. A quel âge bébé boit-il au verre ? Vers 1 an, il aura peu à peu l’habileté de tenir un gobelet mais on commence en douceur. Mais il aura peut-être envie de tester pour imiter pa et maman !

2. Place aux expérimentations !
Pour l’aider à faire son apprentissage, proposez-lui différents contenants, en pensant à des verres qu’il peut tenir facilement dans sa petite main (comme les verres à shot), verre à bec, gobelet… On varie les plaisirs, certes, mais on lui permet aussi d’apprendre de nouveaux mouvements de succion et de déglutition : un 2 en 1 non négligeable !

3. S’adapter à bébé
Pour aider bébé sur le chemin de l’autonomie, on lui présente des biberons adaptés, facile à prendre en main, avec des poignées sur les côtés par exemple. Certains biberons, comme le Pacific Baby, sont même évolutifs : ils se transforment en tasse à boire, puis en gourde, permettant à bébé de garder ses repères… Malin ! Pensez à lui proposer des petits quantités pour commencer (et éviter l’effet « piscine »).

4. Boire son biberon seul, c’est le top !
Non seulement c’est bon pour lui, question autonomie, mais ça booste sa confiance. C’est également une bonne chose pour le développement de la motricité. Certains gobelets avec paille sont aussi avantageux dès 1 an car ils permettent à l’enfant de garder sa tête droite quand il boit et moins la basculer vers l’arrière comme avec certains bib’.

5. Variez aussi les boissons
L’idéal est de l’aider à s’entraîner quand il n’a ps trop soif (sinon il va se jeter dessus et risque de boire de façon moins soignée). Et proposez lui autre chose que systématiquement de l’eau pour un côté découverte et ludique plus sympathique : un peu de sirop ou de purée de fruit, du lait, des jus…

Faites de tout cela un jeu : boire seul est ludique, et motivant. Complimentez-le quand il y arrive (sans en mettre partout !) et n’hésitez pas à boire avec lui… Les bébés adorent imiter leur parents !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher