Baby-boom post-confinement : découvrez les différences entre les régions de France

Ce début d’année n’a clairement pas été à la hauteur en termes de naissances en France. En effet, les chiffres montrent un véritable krach des chiffres qui a d’ailleurs beaucoup inquiété. Il faut dire que la crise sanitaire que nous avons vécu a très certainement dissuadé certains couples de se lancer dans l’aventure de la parentalité, au moins pendant un temps. Seulement, depuis quelques semaines maintenant, il est possible d’observer une vraie hausse du nombre de naissances en France, et même des différences entre les régions.

Plus de naissances depuis avril

Si au début de l’année, nous avons pu constater une baisse drastique des naissances en France, la tendance semble s’inverser. En effet, en janvier 2021, le nombre de naissances était 13 % moins élevé que pour le même mois l’année précédente. Ces chiffres n’avaient jamais été aussi bas depuis 1975. Il faut dire que le contexte était si particulier ces derniers mois que l’on comprend aisément pourquoi certaines personnes ont fait le choix de reporter à plus tard, voire d’oublier complètement leur désir d’enfant.

Cependant, depuis le début du mois d’avril, la tendance semble s’inverser, avec une augmentation inattendue des naissances. S’il est peut-être encore un peu tôt pour parler de baby-boom post-confinement, il est possible d’observer malgré tout le début d’une nouvelle tendance.

Des différences en fonction des régions

Selon l’Insee, en avril 2021, il y aurait eu en moyenne 2006 naissances par jour en France, alors que sur la même période en 2020, la moyenne était de 1923. Ce chiffre n’est pas non plus extraordinaire, car au début de l’année 2020, les naissances étaient bien inférieures par rapport aux années précédentes (par exemple, au mois d’avril 2015, il y aurait eu en moyenne 2099 naissances par jour).

Plus étonnant encore : toutes les régions n’ont pas été touchées par cette hausse des naissances de la même façon. On constate effectivement qu’il y a eu en Corse 18,5 % de naissances en plus par rapport au mois d’avril 2020. On retrouve ensuite le Centre Val de Loire (+12,2 % par rapport au même mois de l’année précédente), la Bretagne (+9,7 %), l’Occitanie (+ 8,5 %), puis la Bourgogne–Franche-Comté et la Provence-Alpes-Côte d’Azur qui dénombrent toutes deux 6 % de naissances en plus. Si la hausse semble plutôt se confirmer dans toutes les régions, elle est tout de même moins importante dans d’autres, comme l’Ile-de-France, le Grand Est ou la Normandie.

L’article Baby-boom post-confinement : découvrez les différences entre les régions de France est apparu en premier sur Supers Parents.