Covid-19 : faut-il vacciner les femmes enceintes ?

Alors que la campagne de vaccination prend de plus en plus d’ampleur en Europe, tous les pays ne semblent pas égaux concernant l’accès à ce précieux sésame. On observe par exemple en France des chiffres relativement bas par rapport à d’autres pays frontaliers. Il faut dire que la stratégie française se focalise dans un premier temps sur les personnes âgées avant de progressivement s’étendre aux personnes à risque. Forcément, la question de vacciner ou non les femmes enceintes se pose, alors que dans d’autres pays, ces dernières peuvent déjà y avoir accès.

Le vaccin pour les femmes enceintes : bonne ou mauvaise idée ?

Dans la plupart des pays d’Europe, ce sont les personnes les plus fragiles qui ont la priorité d’accès au vaccin. Par ailleurs, si jusqu’à présent les femmes enceintes n’ont pas été concernées par cette mesure en France, c’est notamment parce que la Haute Autorité de Santé n’avait pas encore donné d’avis sur la question. Or, cela pourrait bien changer dans les semaines à venir. En effet, la HAS vient de donner de nouvelles préconisations à ce sujet et indique ainsi que la vaccination chez les femmes enceintes n’était pas contre-indiquée. Il y a toutefois une condition à cela : il faut que « les bénéfices potentiels l’emportent sur les risques pour la mère et le fœtus ».

Des cas particuliers

Pour la HAS, le vaccin contre la Covid-19 n’est pas forcément conseillé pour toutes les femmes enceintes. En effet, il peut s’avérer utile uniquement chez les femmes qui présentent déjà des risques de santé en plus de la grossesse et pour qui la contraction du coronavirus peut être très risquée dans la suite de la poursuite de la grossesse. En réalité, la HAS dénombre deux cas pour lesquels le vaccin peut être profitable : pour les femmes atteintes de comorbidités, comme l’obésité ou le diabète, ou bien celles qui vivent une grossesse dite « tardive », c’est-à-dire au-delà de 35 ans.

Ainsi, la HAS suggère d’autoriser les médecins généralistes et les sages-femmes à administrer le vaccin aux femmes enceintes. Elle conseille d’ailleurs plutôt ceux des laboratoires Pfizer et Moderna, qui sont à ARN, plutôt que celui d’AstraZeneca, qui pourrait entraîner de fortes fièvres qui ne sont pas vraiment compatibles avec une grossesse.

Si en Belgique, la vaccination est déjà autorisée pour les femmes enceintes, avec les mêmes critères que ceux donnés par la HAS, il faudra encore attendre un peu pour que ce soit le cas en France. En effet, ces préconisations doivent maintenant être validées ou non par le ministère de la Santé.

L’article Covid-19 : faut-il vacciner les femmes enceintes ? est apparu en premier sur Supers Parents.