L’école : un lieu qui ne favorise pas l’estime de soi

L’école est une étape extrêmement importante pour tous les enfants. Elle est en effet un lieu de rencontre et d’apprentissage. D’ailleurs, les enfants y passent la majeure partie de leurs journées et ils doivent donc pouvoir s’y sentir en sécurité et en confiance. Cela dit, et selon un rapport du Conseil scientifique de l’Éducation nationale, les jeunes élèves français présentent un déficit d’estime et de confiance en soi.

Des élèves qui n’ont pas confiance en eux

À travers un récent rapport, le Conseil scientifique de l’Éducation nationale dresse un constat plutôt préoccupant de l’idée que les élèves français se font d’eux-mêmes. Ces derniers auraient en effet moins confiance en eux et en leurs capacités, seraient plus anxieux et défiants vis-à-vis du système scolaire. Ce tableau plutôt sombre remet donc en question le fonctionnement de l’école tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Selon Joëlle Proust, philosophe et membre du Conseil scientifique de l’Éducation nationale, le système de notation qui est aujourd’hui appliqué dans les écoles françaises peut notamment être la raison de ce triste constat. Elle explique : « On évalue beaucoup par le négatif, en sanctionnant les erreurs, et on ne met pas du tout en valeur les efforts et les progrès des élèves ». Finalement, le positif est très peu mis en avant et félicité, ce qui conduit donc à un cercle vicieux pour les élèves qui ont toujours la sensation de ne jamais être aussi bons que ce qu’on attend d’eux.

Quelles solutions ?

Pour plusieurs spécialistes, il faudrait davantage favoriser l’oral. Lorsque les enfants s’expriment à voix haute, ils ont alors la possibilité de corriger leurs erreurs. Les professeurs peuvent également les aider en les faisant rebondir grâce à des questions. À l’oral, les félicitations sont aussi plus faciles à donner, et généralement encore mieux reçues qu’à l’écrit.

Il existe d’autres procédés, notamment dans les pays scandinaves (adeptes d’apprentissages alternatifs) qui permettent de suivre la progression des élèves sans pour autant utiliser un système de notation. On retrouve notamment l’utilisation des auto-évaluations, à travers des smileys par exemple. Grâce à cette technique, ils ne sont plus passifs face à leurs apprentissages, ce qui est généralement le cas avec les notes traditionnelles. En effet, dans une société avec un système de notation, les élèves ont alors tendance à se surpasser uniquement pour avoir de meilleures notes et pas forcément pour apprendre de nouvelles choses.

L’article L’école : un lieu qui ne favorise pas l’estime de soi est apparu en premier sur Supers Parents.