Capture107

Ouverture prématurée du col de l’utérus : quelles conséquences ?

Le col de l’utérus représente un verrou qui va permettre à votre bébé de rester au chaud le plus longtemps possible. Ainsi, la naissance de votre enfant par voie basse ne sera possible que si le col est ouvert, ce qui intervient en principe à la fin des neuf mois de grossesse. Seulement, il peut arriver que votre corps vous joue des tours et que le col s’ouvre bien avant le terme prévu, les conséquences pouvant alors être plus ou moins graves.

Le col de l’utérus : un rôle majeur

Dès le début de votre grossesse, votre col de l’utérus va jouer un rôle très important, car il va permettre de bloquer le passage jusqu’à l’utérus et donc de garder votre bébé bien au chaud. Il mesure environ 4 cm et va changer de texture au fil du temps. En effet, si dès les premières semaines, votre col est généralement long et bien fermé, il va se ramollir au fil du temps sous l’effet des hormones et se raccourcir afin de s’ouvrir complètement à la fin du neuvième mois de grossesse pour préparer la naissance. Cependant, pour certaines femmes, le col de l’utérus va s’ouvrir bien avant le terme, on parle alors d’ouverture prématurée. Elle peut intervenir avant le 6e mois de grossesse, ce qui entraîne un avortement tardif. S’il s’ouvre après le sixième mois, on parle alors d’accouchement prématuré.

Ainsi, durant ces neuf mois, votre sage-femme ou votre gynécologue sera très attentif à l’état de votre col, notamment en effectuant des touchers vaginaux qui vont permettre de vérifier s’il est toujours suffisamment long. Si certains médecins ont pour habitude de vérifier cela à chaque consultation, cet examen n’est pourtant pas nécessairement utile à chaque fois, sauf si bien sûr la future maman montre de signes d’accouchement prématuré.

femme hôpital accouchement malade souffrance peur douleurs
Crédits : iStock

Ouverture prématurée du col de l’utérus : des cas à prendre très au sérieux

Il y a différents cas d’ouverture prématurée du col de l’utérus. En effet, si les médecins constatent qu’il se modifie, vous pouvez alors vous voir prescrire un peu de repos, ou même un arrêt de travail de quelques jours. Si la situation semble plus alarmante et que votre col est visiblement plus court et commence même à s’ouvrir sous l’action de contractions relativement importantes, une hospitalisation sera alors nécessaire pour surveiller de près la suite des événements et maintenir le plus longtemps possible votre bébé dans votre ventre.

Certaines femmes peuvent également souffrir d’une béance du col de l’utérus, qui fort heureusement est un cas bien plus rare. On parle en effet de béance lorsque le col de l’utérus est incapable de jouer son rôle de verrou et est donc très relâché, et ce sans l’effet des contractions. Les causes de cette béance peuvent être multiples : une malformation de l’utérus, ou bien une perte de tonicité due à un traumatisme antérieur (IVG ou IMG, précédent accouchement difficile ou encore chirurgie antérieure sur le col de l’utérus). Les grossesses des femmes concernées par une béance du col de l’utérus sont particulièrement surveillées, car elle peut malheureusement entraîner des fausses couches, ou bien des accouchements très prématurés. Un cerclage peut donc être réalisé afin de maintenir le bébé le plus longtemps possible dans l’utérus.

L’article Ouverture prématurée du col de l’utérus : quelles conséquences ? est apparu en premier sur Supers Parents.