Capture63

Petits pots faits maison : les 5 précautions à prendre

Les parents sont bien souvent très excités par le fait de commencer la diversification alimentaire de leur bébé, car c’est l’occasion pour eux de lui faire découvrir de nouvelles saveurs, qu’ils peuvent notamment créer eux-mêmes grâce au fait-maison. Néanmoins, même si faire des petits pots soi-même est une très bonne décision, il est important de prendre certaines précautions avant de les faire goûter à votre bébé.

1) Des produits frais

En ce qui concerne les viandes et les poissons, vous devez impérativement être très vigilant à la fraîcheur des produits, qui doivent être de surcroît de très bonne qualité. Le mieux reste pour vous de vous fournir dans des commerces, même de proximité, dont les stocks sont régulièrement renouvelés. Vous devez aussi faire en sorte d’épargner au maximum votre petit des OGM et autres vilains pesticides, notamment en vous orientant vers des produits issus de l’agriculture raisonnée ou biologique.

2) Miser sur la vapeur

La vapeur permet aux aliments d’être cuits longtemps à basse température, ce qui va leur permettre de préserver toutes les qualités gustatives et nutritives. Il s’agit donc d’un très bon moyen de faire goûter de bons produits à votre petit, sans pour autant ajouter de matières grasses, qui ne sont pas vraiment utiles avec ce genre de cuisson. Vous pouvez utiliser un cuiseur vapeur ou directement les faire bouillir dans l’eau, pour ensuite les mixer avec le bouillon restant afin de bien conserver toutes les saveurs.

bébé manger nourrir nourriture diversification alimentaire
Crédits : iStock

3) Commencer par un aliment à la fois

Si vous souhaitez initier votre petit aux bons goûts, vous allez devoir être patient et vous adapter à son rythme. Pour le début de la diversification, vous ne devez commencer que par un aliment à la fois et le lui donner durant environ 4 jours afin notamment de vérifier qu’il ne développe pas de réaction allergique. Il faut commencer par lui donner des petites quantités, pour ensuite les augmenter petit à petit.

4) Introduire la viande et le poisson

Les petites purées doivent au départ être uniquement constituées de légumes ou de fruits. Aux alentours de 6-7 mois, vous pourrez commencer à donner à votre bébé de la viande et du poisson, sur l’avis de votre pédiatre. Et là aussi, il faudra commencer doucement : seulement 10 à 15 g. maximum par jour.

5) Faire des réserves

Il est évident que faire soi-même les petits pots de bébé peut prendre un certain temps et qu’il peut donc vite devenir ingérable de faire des petites doses chaque jour. Vous pouvez donc faire de plus grosses quantités et en congeler une partie, pas plus de deux mois. Pour être certain de respecter ce délai, vous pouvez indiquer sur chaque réserve la date de confection.

Articles liés :

Pratiquer la DME en toute sécurité

Allaitement : comment sevrer bébé ?

Lait maternel : de quoi est-il composé ?

L’article Petits pots faits maison : les 5 précautions à prendre est apparu en premier sur Supers Parents.