Eau-babireva

Quelle eau pour bébé ?

Que votre enfant soit allaité ou non, l’hydrater avec de l’eau est un bon complément. Mais quelle eau choisir pour votre bébé, dans son biberon ou dans les petits plats que vous lui cuisinez, plus grand ? Eau minérale, eau du robinet, eau gazeuse… On vous donne des pistes pour bien préparer les biberons de bébé !

Hydrater bébé : un besoin !
Saviez-vous que le corps de votre bébé est composé à 75% d’eau (contre 60% pour un adulte). Il va donc avoir des besoins en eau plus élevés que vous ! Jusqu’à ses 6 mois, ou au moins jusqu’au début de la diversification alimentaire, vous satisfaites ce besoin via le lait maternel ou celui maternisé. Ensuite, comme il boit moins de lait, introduire de l’eau régulièrement aux repas et en dehors est indispensable pour compenser l’eau qui va lui manquer.

Quelle eau choisir pour votre bébé ?
Une eau adaptée aux nourrissons  : son petit corps est plus fragile que le nôtre, notamment parce que son système digestif n’est pas encore mature et ses reins ne seront vraiment développés qu’à ses 2 ans.

L’idéal est donc de choisir :

  • une eau pure,
  • non gazeuse (car trop riche en sel)
  • faiblement minéralisée : l’AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) recommande une eau avec une minéralisation inférieure à 1000mg/litres.
  • le moins chargée en sodium, sulfates, nitrates (10 mg par litre maximum) et fluor possible.

Bouteille d’eau en verre ou en plastique ?
On privilégie donc les bouteilles d’eau portant la mention « idéale pour l’alimentation des bébés », ou encore « convient pour la préparation des aliments des nourrissons ».

Et si vous en trouvez, préférez des eaux en bouteille en verre, car même si les bouteilles d’eau françaises de grande distribution sont certifiées sans phtalates ou bisphénol A, elles sont tout de même en plastique et peuvent contenir des produits moins respectueux de la nature.

Et l’eau du robinet ?
L’agence nationale de Sécurité sanitaire (ANSES) explique qu’il est possible d’utiliser l’eau du robinet. Toutefois n’hésitez pas à demander à votre mairie la composition de celle-ci, si vous avez un doute. Que cherchez vous ? Un taux faible de nitrate, peu de sodium et de fluor. Vérifiez aussi que vos canalisations ne comportent pas de plomb.

Petites règles à adopter si vous utilisez l’eau du robinet : faites couler l’eau quelques secondes avant de l’utiliser pour bébé, et de préférence froide (moins chargée de microbes et de sels minéraux). Nettoyer aussi régulièrement la tête du robinet ! Par contre on oublie les carafes filtrantes qui peuvent permettre le développement de micro-organismes indésirables.

Des besoins spécifiques en cas de petits bobos
En été, pensez à hydratez plus votre bébé et lui donner régulièrement de l’eau. Idem s’il a de la fièvre : il va suer plus et aura besoin de plus boire.  S’il est malade, a des coliques ou vomit, il faut également lui apporter un surplus d’hydratation. Vous pouvez ajouter à l’eau une solution d’hydratation que vous prescrira le pédiatre, pour combler la perte des minéraux.

Si vous n’avez pas d’eau potable sous la main, faites la bouillir pour l’utiliser une fois refroidie dans la composition du biberon de bébé. Et n’oubliez pas : une fois une bouteille ouverte, on l’utilise pour bébé dans les 24h maximum.

Voilà, vous êtes parés pour bien hydrater bébé, et côté matériel, pensez aux biberons Pacific Baby isotherme (sans BPA ni phatalates) qui lui gardent son petit repas bien au chaud en mode nomade !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher