Un gel contraceptif pour les hommes est actuellement en phase d’essai

Depuis le début de son existence, la contraception est malheureusement bien souvent l’affaire des femmes. Il faut dire que les premiers moyens de contraception (au-delà du préservatif qui reste majoritairement à destination des hommes) ont été créés seulement pour ces dernières afin de leur éviter une grossesse non désirée. Une situation qui n’est plus acceptée par beaucoup d’entre elles qui souhaitent partager ce qui peut s’assimiler à un fardeau pour certaines. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de laboratoires tentent de trouver des alternatives qui concernent uniquement les hommes, comme ce gel contraceptif qui est actuellement en phase d’essai aux États-Unis.

La contraception : une affaire de femmes ?

La contraception masculine est aujourd’hui encore très minoritaire. Finalement, les hommes n’ont que deux moyens pour éviter une grossesse non désirée : le port du préservatif durant chaque rapport et la vasectomie, qui est une contraception définitive. À l’inverse, les femmes ont le choix parmi une dizaine de moyens de contraception différents. Une preuve que malgré toutes les évolutions qui visent à réduire les différences entre les hommes et les femmes, certains aspects restent encore très catégorisés en fonction du genre.

Toutefois, depuis quelques années, une petite révolution s’opère au niveau de la contraception. Les femmes sont en effet de plus en plus nombreuses à être à la recherche de solutions moins invasives ou vers des moyens plus naturels pour ne plus dépendre d’hormones artificielles. Mais ce n’est pas tout : il y a également une vraie volonté à partager la charge de la contraception au sein d’un couple. De nombreuses femmes en ont assez d’être les principales responsables d’un risque qui est pourtant pris à deux.

Le partage de la contraception n’est bien évidemment pas désiré par toutes. Même si beaucoup souhaitent se débarrasser de cette charge, le fait de confier cela aux hommes peut être inquiétant pour quelques-unes. Malgré un partage de la contraception, seule la femme a le risque de faire face physiquement à une grossesse non désirée, car c’est son corps qui supportera cela. Certaines pensent donc que les hommes risquent de ne pas être très sérieux au sujet de la prise d’une contraception, qui peut être vue comme une simple contrainte, car ils ne seront pas eux-mêmes confrontés à une éventuelle interruption volontaire de grossesse (IVG).

Une contraception masculine

Pour répondre à cette demande de contraception masculine, des laboratoires se sont lancés dans de plus amples recherches sur le sujet. C’est notamment le cas d’une équipe de chercheurs de l’UC David Health, en Californie, qui lance justement un appel dans le but de trouver des volontaires pour tester un gel contraceptif hormonal pour les hommes avant de le proposer sur le marché. Ils cherchent ainsi douze couples prêts à tester ce dispositif (et uniquement celui-ci en tant que contraception du couple) sur une période de deux ans environ. Ils seront d’ailleurs payés pour cela : 4 125 dollars (3 673 euros) pour les deux années de test.

Ce gel contraceptif agit directement sur les spermatozoïdes. Pour qu’il soit efficace, les hommes doivent simplement en appliquer tous les jours sur les épaules, le torse et les bras. En principe, après six mois, le nombre de spermatozoïdes baisse radicalement et tombe presque à zéro. Ces essais cliniques vont notamment permettre de vérifier que cette technique, si elle est utilisée comme unique moyen de contraception, est bien efficace. Cela va également être l’occasion de vérifier qu’il n’y a aucun effet néfaste sur la santé des hommes et de leurs compagnes.

L’article Un gel contraceptif pour les hommes est actuellement en phase d’essai est apparu en premier sur Supers Parents.